Loading

La mémoire

La mémoire

Il y a bien un coin d’Australie ici en Picardie : le mémorial australien de la guerre 14/18 est à Villers Bretonneux, une petite bourgade à l’est d’Amiens.
L’autre dimanche, nous sommes allés voir toutes ces tombes alignées… quel calme dans cette si belle campagne picarde, si sereine… Quelques visiteurs, les premiers australiens que nous croisons cette année. Ils sont venus pour honorer leurs ancêtres, comme les néo-zélandais et les britanniques. Le tourisme de guerre est très répandu dans la culture anglo-saxonne et il y a tellement de lieux à visiter dans la Somme.

villersbretonneux_web  villers-bretonneux1_web

Moi, j’ai toujours trouvé les cimetières militaires très émouvants. Prendre le temps de penser à tous ces hommes qui ont fait ce long voyage pour se retrouver chez nous, et laisser leur vie ici dans l’enfer de la guerre… Comment a-t-on pu laisser tout cela arriver ? C’est juste inimaginable ! Un immense gâchis quand on y réfléchit.
Et on ne pourra jamais les remercier pour la vie qu’ils ont laissée pour nous rendre notre liberté et notre fierté. Ce mémorial, comme l’historial de la grande guerre à Péronne, sont des endroits de mémoire où l’on redécouvre ce mélange d’horreur et de courage.
Mi juin, j’ai eu la chance de visiter la toute nouvelle salle créée cette année à Péronne en l’hommage des australiens, où sont rassemblés des souvenirs, des photos, des témoignages…
Voilà à quoi ressemblait nos campagnes en 1917 :

historial1_Coco2
Légende de la photo : « Cinq artilleurs australiens empruntent un chemin de caillebottis dans Château wood dévasté, près de la route de Ménin, dans le saillant d’Ypres. C’est une des images emblématiques des australiens dans la guerre. Belgique. Octobre 1917 »

Aujourd’hui, les australiens commémorent l’Anzac day qui marque l’anniversaire du débarquement à Gallipoli le 25 avril 1915 (c’était les 100 ans cette année !). Et ils fêtent comme nous le Remembrance day (jour du souvenir) qui marque l’armistice du 11 novembre 1918 qui clôt les combats sur le front occidental.
Il y a aussi certains lieux là-bas qui reprennent le nom des batailles. Par exemple, Péronne est le nom d’une petite localité de l’état de Victoria.
Bon, nous on n’ira pas mais il faut savoir que notre histoire et nos villes sont liées de bien des façons…

Coco

Coco

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.